Ils ne sont pas au bout de leur peine. Ces deux familles de sinistrés de Berguitta, qui ont évacué le centre de St Malo il y a deux semaines, pensaient avoir trouvé un logement temporaire avec le soutien du diocèse de Port-Louis. Mais elles attendent toujours que la National Empowerment Foundation (NEF) communique à Caritas la durée des travaux de construction auxquels l’organisme s’est engagé.

Les sinistrés qui n’ont toujours pas obtenu de logement jusqu’ici ont mené, ce lundi 30 juillet, une manifestation pacifique à Port-Louis pour faire entendre leurs voix. Dans la foulée, Eddy Joson, président du mouvement Debout Citoyen, accompagné de Désiré Johnson, ont été déposé une lettre au bureau du ministre de l’Intégration sociale Alain Wong dans l’espoir que ce dernier fasse accélérer les choses auprès de la NEF.

Quatre familles logent au jardin de la Compagnie depuis le 17 juillet en attendant d’obtenir une maison de la National Housing Development Company (NHDC) et de la National Empowerment Foundation.