A Grand-Baie, Flic-en-Flac ou dans le centre de l’île, la police multiplie les points de contrôle de routine et d’alcoolémie durant la période festive. La volonté affichée étant de réduire les comportements à risque chez ceux prenant la route. Notamment à travers les opérations opération de courte durée « snap ».

Pour Nando Bodha, présent ce samedi soir à un point de contrôle de la police à Grand-Baie, les mauriciens prennent lentement mais sûrement conscience de la nécessité de se montrer responsables au volant. Il cite notamment le cas des familles qui préfèrent louer un minibus pour sortir plutôt que de risquer que l’un des leurs prenne la route après avoir pris le verre de trop.

Toutefois, le ministre des infrastructures publiques reconnait que la répression est la réponse temporaire aux comportements à risque. La solution durable passe, selon lui, par un changement de comportement. Bodha précise ainsi que 2016 sera, à cet effet, l’année du « chantier de la sécurité routière ».