La polémique autour du communiqué annonçant la fin des relations diplomatiques avec le Qatar n’est pas finie. Xavier Duval en fait aujourd’hui le sujet de sa Private Notice Question (PNQ).

Le leader de l’opposition veut notamment savoir ce qui a motivé la rédaction de ce document daté du 5 juin et qui portait l’entête du ministère du Logement et des Terres. Ledit ministère a démenti en être à l’origine.

Pourtant, le 5 juin, la Saudi Gazette mentionnait le ministère de Soodhun en affirmant que Maurice faisait partie des 7 nations qui, aux côtés de l’Arabie saoudite, rompaient leurs relations avec le Qatar à cause de ses liens avec l’Iran.

Le ministère des Affaires étrangères avait dû, le 6 juin, apporter un démenti formel et préciser le maintien des relations diplomatiques avec ce pays du Golfe.

Duval s’intéresse également aux mesures prises pour assurer la sécurité des Mauriciens au Qatar et en Iran.

Le leader de l’opposition s’interroge également sur les investissements de l’Arabie saoudite à Maurice depuis le 1er avril 2015, excluant l’achat de villas.

Showkutally Soodhun s’était rendu à Dubayy et en Arabie saoudite en mars 2015. Une mission officielle axée sur l’organisation du Hajj, comprenant notamment des négociations pour le prix du billet avec Emirates Airlines et pour le nombre de visas accordés aux pèlerins mauriciens.

La demi-heure réservée à la PNQ terminée, le Budget 2017-2018 devrait être adopté. Des amendements à l’ Outer Islands Development Corporation Act seront introduits.

S’en suivront les débats sur l’Extradition Bill. Ce projet de loi [le consulter ici] vient remplacer l’actuelle législation (qui remonte à 1970) et a été avalisé par le Conseil des ministres le 12 mai. Entre autres nouvelles dispositions : permettre l’extradition même en l’absence de traité avec Maurice.

Crédit photo  :