Pravind Jugnauth affirme ne disposer d’aucun élément d’enquête pour l’heure. Le Premier ministre dit donc laisser la police poursuivre son investigation sur la tentative de faire distribuer des bouteilles de jus empoisonné aux pèlerins de Maha Shivratri.

En attendant d’avoir un premier rapport de la police sur les éventuels suspects, le chef du gouvernement se dit «plus que choqué» d’une telle tentative d’empoisonnement.

Ce dimanche, deux personnes sont allées porter plainte à la police de Phoenix et de Rose-Hill après avoir reçu des bouteilles de jus suspects afin d’être distribuées aux pèlerins. Une première analyse du contenu des bouteilles a révélé des traces d’insecticide et de carburant.