La famille Chetty de Montrose, Afrique du Sud, a finalement pu accueillir Hanna. Ce chien errant repéré dans l’est de Maurice durant leur séjour en juin a rejoint Gavin et Lilisha Chetty début août. Comme Hanna, ils sont plus de 100 à trouver un foyer permanent hors du pays, indique Hanna Kootbally, consultante en transport d’animal de compagnie. Ce sont surtout les chiens de plages qui sont recueillis, précise-t-elle. Par des touristes venant d’Europe, d’Afrique du Sud et d’Australie notamment.

La famille Chetty a créé un site de financement communautaire afin de pouvoir ramener leur amie à quatre pattes à Durban. Le coût pour transporter un animal à l’étranger est généralement de Rs 30 000 à Rs 40 000, explique Kootbally. Le seul prérequis étant un carnet de vaccination attestant de sa bonne santé. Les vaccins peuvent être effectués auprès d’un vétérinaire ou encore d’une association qui se charge des animaux à l’instar de Paws.

Les chiens doivent être vaccinés, notamment contre la rage, et stérilisés. Les chiens trouvés sur les plages souffrent souvent de maladies de peau comme la gale, ils doivent d’abord être traités avant d’être éligibles pour le voyage. Si les procédures habituelles prennent entre 21 et 24 jours, les soins pour les maladies de peau peuvent les prolonger d’un à deux mois.

Les autorisations obtenues, l’animal voyage comme bagage accompagné de son propriétaire. Si ce dernier est rentré dans son pays avant le départ du chien, précise explique Hanna Kootbally, des associations non gouvernementales s’occupent de l’animal jusqu’à ce qu’il soit prêt à prendre l’avion. «Il n’y a jamais de souci quant au transport de l’animal», souligne la consultante. «On ne leur injecte même pas de tranquillisants.»

Photo : Hanna en compagnie de Lilisha Chetty. Celle-ci et son mari ont placé cinq autres chiens errants auprès de chenils privés à Maurice, rapporte The Witness.