Le groupe opposé à l’utilisation de données biométriques sur la nouvelle carte d’identité en appelle aux responsables politiques. Pour eux, Roshi Bhadain ou encore Sanjeev Teeluckdharry ne peuvent s’abriter derrière la décision de justice du 29 mai pour ne pas demander le retrait pur et simple de toutes les données biométriques sur les cartes d’identité. Ainsi, la plateforme fustige la décision du gouvernement d’établir un « consent form » autorisant l’Etat à recueillir les données biométriques des citoyens.

Si No to Biometric Data tance les membres du gouvernement et les appelle à assumer leurs responsabilités aux plus vite au Parlement, la plateforme n’épargne pas non plus le MMM et son leader Paul Bérenger. Tirant les conséquences des attitudes des uns et des autres, la plateforme appelle ainsi les électeurs à sanctionner le MMM et l’Alliance Lepep lors des scrutins municipaux du 14 juin.