L’affaire avait fait grand bruit en décembre 2016. Une bande sonore avait été diffusée concernant la vie privée de Pravind Jugnauth et de son épouse Kobita. Accusé dans cette affaire, Seetulsing Meetoo n’était toutefois pas en Cour intermédiaire, ce vendredi 6 juillet, pour le début de son procès.

Il avait partagé une vidéo sur son profil Facebook, intitulé «micro cacher cot Sir Aneerood Jugnauth». L’homme de 27 ans avait également posté des commentaires insultants contre l’épouse du leader du MSM et son épouse.

L’homme de 27 ans, représenté par MNeelkanth Dulloo, est souffrant. Son père a présenté un certificat médical. Le procès, présidé par la magistrate Niroshini Ramsoondar, a été renvoyé au 7 septembre prochain.

Six témoins seront auditionnés dans cette affaire : cinq officiers de la police ainsi que le Premier ministre, Pravind Jugnauth.

Manindra Utchanah et son père Mahen avaient aussi été poursuivis dans le sillage de la diffusion de cette bande sonore. L’un comme l’autre avaient vu les charges retenues contre eux rayées en Cour en juillet et octobre 2015.

Photo : Pravind et Kobita Jugnauth.