Les attitudes des cadres du MMM et du MSM démontrent qu’un épisode de koz koze est en cours, affirme Aurore Perraud. La députée du PMSD pense qu’entretemps, le MMM s’oppose aux partis de l’opposition au lieu de faire cause commune contre le gouvernement. Si ce 1er-Mai sera le dernier avant les législatives, selon Perraud, contrairement au MMM, son parti n’a pas l’intention de se «jeter dans les bras d’un autre» pour affronter l’électorat.

L’ancienne ministre de l’Egalité des genres a également sévèrement critiqué l’attitude des autorités face à l’accusation d’attouchement portée par une athlète contre un cadre de la délégation Mauricienne aux jeux du Commonwealth. Pour Perraud, le ministère du Sport et le comité olympique national donnent l’impression d’avoir davantage à cœur les intérêts de l’agresseur présumé que ceux de l’athlète qui l’accuse.