Les récentes déclarations du ministre mentor posent question. Et font même que certains s’interrogent sur l’aptitude de sir Anerood Jugnauth à occuper ce portefeuille, note Ashok Subron. Or, rappelle l’animateur de Rezistans ek Alternativ, le parti au papillon réclame sa démission depuis que SAJ a cédé le siège de Premier ministre à son fils. Un acte anticonstitutionnel, selon Rezistans ek Alternativ, qui était en Cour suprême ce matin pour le procès qu’il a intenté justement pour contester la passation de pouvoirs.

L’Etat ayant demandé un nouveau renvoi, l’affaire sera entendue le 11 janvier 2018.