Le ministre de l’Industrie et du Commerce le maintient : il n’y a, pour l’heure, pas d’autre moyen que de prélever sur le prix du carburant l’argent nécessaire pour aider à régler les problèmes d’approvisionnement en eau. Ashit Gungah répondait aujourd’hui, à l’Assemblée nationale, à une question supplémentaire de Reza Uteem.

Le 17 janvier dernier, le ministre des Finances Vishnu Lutchmeenaraidoo et Ashit Gungah expliquaient, dans une conférence de presse, que les prix du pétrole et du diesel seraient maintenus malgré la baisse sur le marché mondial. La contribution au Build Mauritius Fund s’en voyait ainsi augmentée.

Initialement, le député mauve Uteem souhaitait connaître la structure de prix pour le pétrole (Mogas) et le diesel (Gas Oil). Comme indiqué dans le tableau ci-dessous, les différentes composantes de taxes ont rapporté à l’Etat, pour l’année 2014, Rs 6 743 millions. Un montant qui devrait augmenter de manière significative pour cette année 2015. Les estimations le chiffrent, en effet, à Rs 8 979 millions.

Structure des prix du carburants

Ashit Gungah a aussi indiqué qu’il envisage de revoir la structure des prix du carburant.