Selon Alan Ganoo, le retour très positif obtenu après la conférence de presse des démissionnaires du MMM la semaine dernière les a convaincus de lancer leur mouvement politique. Le coup d’envoi sera officiellement donné le 17 mai à l’auditorium Octave Wiehé. Le nom du parti, son symbole ainsi que sa philosophie générale y seront dévoilés.

Vu « le momentum » constaté par Alan Ganoo, Joe Lesjongard, Kavi Ramano et les autres, le nouveau parti songe désormais sérieusement à participer aux prochaines élections municipales. Car le report des scrutins au deuxième semestre de 2015 permettra, selon Ganoo, au nouveau parti de se consolider et d’ancrer sa présence dans le pays.

En attendant, le parti est en pleine phase de recrutement. Ainsi, les démissionnaires du MMM ont présenté une vingtaine de nouveaux membres lors de leur rencontre avec la presse ce jeudi. Parmi figurent d’anciens responsables politiques régionaux mauves et un candidat malheureux du MMM aux dernières élections législatives.