Des provocations et prises de bec lors d’une séance parlementaire sont communes. Sauf que les incidents survenu ce mardi 22 septembre après la levée de la séance a surpris plus d’un. L’ambiance était plus que tendue. Entre les allégations de pots-de-vin de Ravi Rutnah à l’encontre de Paul Bérenger et les mots très durs de Veda Baloomoody à l’encontre du Deputy Chief Whip de la majorité, les esprits se sont surchauffés durant la Private Notice Question.

Ce qui a poussé Maya Hanoomanjee, à la reprise de la séance, à rappeler à l’ordre les députés concernés. La Speaker a notamment insisté sur le respect et la discipline durant les séances parlementaires, et auprès de Rutnah ainsi que de Baloomoody qu’ils retirent leurs propos antiparlementaires. Si les deux hommes se sont exécutés, les choses ont toutefois dégénéré quelques minutes plus tard dans les couloirs de l’Assemblée nationale. Les injures et les piques reprenant de plus bel que ce soit du côté des membres du MMM ou de la majorité, une gifle manquant de peu sa cible…

Il a fallu l’intervention d’autres parlementaires, dont Raj Dayal et Showkutally Soodhun, mais aussi des agents de police présents dans les couloirs, pour ramener le calme de part et d’autre.

Ivan Collendavelloo a tenu à déplorer l’incident survenu et qui, dit-il, ne fait pas honneur aux députés ayant tant d’années d’expérience. Il souhaite toutefois qu’il y ait un retour au calme et à la sérénité.