Le rapport Environment Impact Assessment (EIA) du projet Metro Express sera-t-il rendu public ? Xavier Duval souhaite, en tout cas, que le document préparé par le consultant Singapore Cooperation Entreprise et soumis en février 2018 au gouvernement mauricien soit déposé à l’Assemblée nationale. Le ministre Nando Bodha devra également indiquer, durant la Private Notice Question du jour, si les recommandations du rapport EIA sont suivies.

Cette interpellation fait suite aux doléances des habitants des régions où les travaux sont effectués. Plusieurs chantiers sont, en effet, en cours en même temps. Notamment à Rose-Hill, Barkly ou encore Richelieu. Cela en vue de l’achèvement des travaux pour une mise en opération du métro léger en septembre 2019.

A Rose-Hill, les habitants se plaignent non seulement du bruit – en particulier des travaux effectués de nuit – mais aussi de la poussière. Sans compter le tuyau de tout-à-l’égout endommagé fin octobre, dont les eaux usées empestent encore le quartier

Le projet Metro Express a été exempté d’un rapport EIA suivant un amendement législatif pour ne pas retarder le projet. Ce qui l’a soustrait aux contraintes d’un rapport EIA usuel qui aurait dû être public. Un plan de gestion environnemental devait toutefois être approuvé et mis en place avant le début des travaux, et une évaluation de l’impact envrionnementale effectuée par la SCE, avait indiqué Nando Bodha au Parlement le 3 avril dernier.

La Private Notice Question de ce vendredi 9 novembre cédera ensuite la place aux débats sur le «Radiation Safety and Nuclear Security Bill», qui devrait être adopté aujourd’hui, et sur le «National Payment Systems Bill.