L’ambiance n’a pas été de tout repos lors des travaux parlementaires aujourd’hui. Certaines têtes se sont même échauffées. En soirée, le ministre Tassarajen Chedumbrum Pillay a ainsi été la cible de Paul Bérenger.

Le ministre des Technologies de l’information et de la communication a eu toutes les peines du monde à se faire entendre alors qu’il tentait de répondre à une interpellation du député Kee Chong Li Kwong Wing. Celui-ci l’interrogeait sur le parking sauvage à la cybercité d’Ebène. A peine Chedumbrum Pillay a-t-il fait référence à l’année 2003 qu’il s’est fait chahuter par des députés de l’opposition dont Paul Bérenger.

Le chef de l’opposition s’en est également pris à Rajesh Jeetah – déjà malmené lors de la question parlementaire sur les universités privées – et Hervé Aimée. Si le ministre de l’enseignement supérieur a encaissé les quolibets de Bérenger sans trop broncher, cela n’a pas été le cas pour son collègue des administrations régionales.

Hervé Aimée, fou de colère et dans le plus pur folklore parlementaire, a ainsi proposé à Bérenger de sortir de l’hémicycle afin que leur différend soit réglé d’homme à homme. Néanmoins, son plan n’a pas abouti. Car  le Deputy Speaker a éventuellement pu ramener le calme dans l’hémicycle.

Après le vote de The Professional Land Surveyors’ Council Bill et de The Mauritius Cane Industry Authority (Amendment) Bill, les travaux ont été ajournés au 7 octobre prochain.