Un parti de jeunes ne devrait pas se comporter ainsi, reproche Kugan Parapen. Le candidat de Rezistans ek Alternativ (ReA) dénonce l’utilisation, qu’il considère outrancière, de posters et de banderoles par le Reform Party pour annoncer son meeting de ce vendredi.

Face à ses adversaires, le candidat de ReA estime que ses chances d’être élu sont fortes lors de la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes. Tout en précisant que le grand nombre de candidats à ce scrutin convertira cette partielle en une primaire pour identifier les principales forces politiques lors des prochaines élections générales.

Parapen a aussi critiqué Pravind Jugnauth qu’il dit être «une marionnette manipulée par l’élite économique». Il en veut pour preuve la mise en oeuvre rapide du Negative Income Tax, financé par l’argent des contribuables. Alors que le salaire minimum, dont l’essentiel de la charge pèsera sur le secteur privé, demeure, lui, toujours en discussion.