Follow Us On

Slider

Les politiciens ont tendance à utiliser des sociétés-écrans dans l’offshore pour dissimuler les dessous-de-table qu’ils perçoivent. L’ex-président du Salvador, Mauricio Funes, a été inculpé pour blanchiment le vendredi 4 janvier dans le cadre de l’enquête ouverte dans le sillage de la publication des Panama Papers par le Consortium international des journalistes d’investigation (CIJI).

Mauricio Funes a placé 3,5 millions de dollars d’une société italienne en bâtiments et travaux publics (BTP) à travers deux sociétés offshore créées par la firme Mossack Fonseca au Panama. El Faro, un site d’information salvadorien partenaire du CIJI, avait publié la nouvelle en avril 2016. L’ex-président et son ami Miguel Menéndez Avelar, un magnat du café, ont été inculpés pour avoir la société de BTP à surévaluer des projets publics.

L’argent du pot-de-vin a été utilisé par la partenaire de Mauricio Funes, Ada Mitchell Guzmán Sigüenza – qui est la mère de son dernier enfant -, pour réaliser, entre autres, un spa. Ancien présentateur de télévision, Mauricio Funes a dirigé le Salvador entre 2009 et 2014. Il vit actuellement au Nicaragua aux côtés d’Ada Mitchell Guzmán Sigüenza où ils ont obtenu l’asile politique par le régime de Daniel Ortega.

Deux anciens présidents salvadoriens ont récemment été poursuivis pour corruption. Dix ans de prison ont été prononcés contre l’un d’eux, Antonio Saca, qui a plaidé coupable, pour blanchiment de 300 million de dollars. L’homme derrière ces inculpations, le ministre de la Justice Douglas Melendez, n’a pas été reconduit à son poste par l’Assemblée législative salvadorienne au lendemain de l’inculpation de Mauricio Funes.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News
[Vidéo] Maurice en voie de retrouver son statut de pays indemne de fièvre aphteuse

Presque trois ans après l’épizootie de fièvre aphteuse, Maurice a enclenché les procédures auprès de l’Organisation mondiale de la santé...

Close