Le député du Mouvement socialiste militant (MSM), Showkutally Soodhun est actuellement en mission en Arabie saoudite concernant l’organisation du Hadj. C’est ce qui explique son absence en Cour intermédiaire ce 24 mai, a indiqué son avocat. L’affaire a été renvoyée au 20 juin prochain.

L’ex-ministre du Logement et des Terres sera de retour au pays le samedi 26 mai et animera  une conférence de presse le lendemain.

Le début du procès intenté contre Showkutally Soodhun pour outrage à un membre de l’Assemblée nationale avait connu un premier renvoi. L’ex-ministre était souffrant, avait expliqué son homme de loi, Me Raouf Gulbul le 29 mars dernier, et ne s’était pas présenté à l’audience.

En Cour le 12 avril dernier, Soodhun avait plaidé non coupable dans cette affaire. Le député de La Caverne/Phoenix est formellement accusé d’«outrage against depository of public authority».

Soodhun, alors membre du Cabinet ministériel, avait proféré des menaces de mort contre Xavier Duval lor d’un rassemblement à Flacq. Lors de cet rassemblement dans le cadre de la fête Eid-ul-Fitr, il avait déclaré : «Si kouma dir mo bodyguard ti donn mwa rivolver, mo touy Xavier Duval dan Parlman… mo touy li dan Parlman… apre, sa mem ki apel jihad.»

L’article 156 du Code pénal punit «l’outrage fait publiquement, d’une manière quelconque, dans l’exercice de leurs fonctions, ou à raison de leurs fonctions, soit à un ou plusieurs membres du Cabinet ou de l’Assemblée nationale…».  S’il est trouvé coupable, Showkutally Soodhun risque une amende maximale de Rs 100 000 de même qu’une peine de prison.