Leurs craintes sont devenues réalités. Les membres du groupe de reggae mauricien OSB Crew ne se produiront pas au festival Reggae Sun Ska. Par manque de financement, alors qu’ils espéraient un soutien supplémentaire de l’Etat. La plus grande manifestation de ce type de musique en France aura lieu du 3 au 5 août à Vertheuil.

Depuis leur conférence de presse d’il y a dix jours, où ils déploraient le manque d’intérêt de la part du gouvernement mauricien envers l’industrie musicale, Stephan Rezannah et Bruno Raya ont essayé à nouveau d’obtenir des fonds afin de financer les billets d’avions. Mais la réponse du ministère des Arts et de la Culture est restée la même : pas de financement additionnel.

Le groupe OSB est composé de 10 membres et a reçu une enveloppe de Rs 200 000 sous l’International Travel Grant Scheme (dont c’est le plafond). Juste assez pour trois billets d’avion. Seule éventualité envisagée à ce stade ; une possible participation au Reggae Sun Ska de l’année prochaine.

Les discussions sont déjà en cours avec Fred Lachaize, le directeur du festival. Stephan Rezannah et Bruno Raya comptent se rendre dès aujourd’hui au ministère des Arts et de la culture afin d’enclencher les démarches pour l’obtention des billets d’avion, histoire de s’y prendre bien à l’avance.

La déconvenue du groupe OSB Crew pose, de nouveau, la question d’une stratégie pour l’exportation des talents mauriciens se pose depuis plusieurs années. Celle-ci fera l’objet de discussions lors d’un panel en octobre prochain, explique Stephan Rezannah, lors de la Mauritius Music Expo qu’il organise. Des échanges auxquels l’Etat, à travers le National Arts Fund ou encore la Mauritius Tourism Promotion Association, sera convié.

Photo : OSB Crew/Facebook