«Il y a un problème à Maurice», concède le Dr Michel Grappe. Selon lui, la situation est «difficile» dans les lieux où  des enfants et adolescents victimes de troubles mentaux sont pris en charge. Si le pédopsychiatre estime que l’apport de professionnels comme des neuropédiatres serait déterminant, il loue également l’approche de l’ONG OpenMind qui produit des résultats intéressants à travers ses thérapies par l’art ou le théâtre.

C’est pour mieux structurer sa prise en charge qu’OpenMind envisage la possibilité de mettre en place un centre de pédopsychiatrie à la suite de recommandations qu’effectuera le Dr Grappe. Cette initiative reçoit le soutien de la MCB Forward Foundation, qui a déjà mis un peu plus de Rs 800 000 à la disposition de l’ONG.

Photo : Aarti Banymandhub, psychologue auprès d’OpenMind, le Dr Michel Grappe, pédopsychiatre, Gilbert Gnany, Group Chief Strategy Officer du MCB Group, et Juliette François-Assonne, CSR Administrator pour la MCB Forward Foundation.