Follow Us On

Slider

La Plateforme Pou Sauve Nou la Plage et le Forum des citoyens libres (FCL) estiment que l’audition des forces vives par le conseil de district de Grand-Port ne s’est pas déroulée dans les meilleures conditions, vendredi dernier. Georges Ah-Yan, animateur du FCL, affirme ainsi que seuls 350 des 1350 personnes opposées à la construction de l’hôtel à La Cambuse avaient été invitées à s’exprimer.

Par conséquent, les deux ONG veulent désormais contraindre le conseil de district à auditionner à nouveau les opposants avant de délivrer à Currimjee Hospitality son building and land use permit. Selon Georges Ah-Yan, une mise en demeure a été envoyée dans un premier temps à l’administration régionale. Si celle-ci n’obtempère pas, les opposants au projet hôtelier demanderont à la Cour suprême d’intervenir à travers une injonction.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
[Education] Le BEC «accueille favorablement» la réforme et poursuit ses consultations avant de prendre position

La directrice du Bureau de l’éducation catholique (BEC) estime que le plan proposé par Leela Devi Dookun-Luchoomun est positif, « dans son...

Close