Il est parfois difficile de détecter les cas où des personnes, et plus spécialement les enfants, sont victimes de traite des êtres humains. C’est pour permettre aux organisations non gouvernementales d’être plus vigilantes et mieux prendre en charge ce genre de cas que l’ambassade des Etats-Unis à Maurice a organisé une session d’information sur la question.

Les représentants du Mauritius Council of Social Service ainsi que les responsables associatifs s’entendent pour dire que les ONG, les médias et les institutions publiques doivent impérativement collaborer afin de lutter contre ce phénomène qui existe dans le pays.