L’Asset Purchase Agreement entre le NIC Healthcare Ltd et Omega Ark est clair. La nouvelle direction n’emploiera que le personnel déjà de l’hôpital Apollo Bramwell. La nouvelle direction continuera de retenir les services de Bramwell Catering Co. Ltd, Metropolis Bramser Laboratory Services (Mtius) Ltd et d’Apollo Bramwell Nursing School Co. Ltd.

Le personnel de ces trois compagnies, a précisé Pravind Jugnauth aujourd’hui, ne fait pas partie de celui de l’ex-hôpital Apollo Bramwell, et ce depuis sa création. Les trois entités sont gérées par l’administrateur spécial Yacoob Ramtoola, chargé de trouver des repreneurs.

Ces salariés ne sont donc pas concernés par la reprise des activités de l’hôpital, a expliqué le ministre des Finances. Ils étaient d’ailleurs au courant de ce fait, a-t-il poursuivi lors d’une déclaration à l’Assemblée nationale, ce vendredi 19 août. La « confusion » quant à leur sort, indique Pravind Jugnauth, n’a pas lieu d’être.

La Confédération des travailleurs du secteur privé a avancé, ces dernières semaines, que les employés faisaient l’objet de pressions pour signer le nouveau contrat d’embauche. Cela alors que certaines clauses devaient être revues, avec l’accord du ministère des Finances.

Pravind Jugnauth a déclaré que l’ensemble des 686 employés de l’hôpital privé a reçu le nouveau contrat. Et qu’il a rencontré le syndicat plus tôt dans la journée. Le Grand argentier a assuré aux représentants des employés que les ministères des Finances et du Travail « collaboreront étroitement » pour revoir les clauses litigieuses.

Quant à l’employé de la Nursing School renvoyé par Ramtoola, celui-ci « a accepté de trouver une solution acceptable », a dit Pravind Jugnauth.

Celui-ci répondait à une interpellation du député mauve Aadil Ameer Meea, peu avant l’ajournement des travaux parlementaires le 11 août.