L’inconscience du grand public conduit souvent à des comportements irresponsables vis-à-vis de l’environnement marin. C’est le constat de Jean Noël Humbert, qui pilote le projet Odysseo au sein du groupe Eclosia. L’océanarium, qui doit être ouvert au public d’ici mi-2020, aura ainsi pour vocation de sensibiliser les visiteurs aussi bien sur la beauté que la fragilité du milieu marin qui entoure le pays.

Les Rs 550 millions d’investissements consentis par les promoteurs Eclosia et Clear Reef iront à la construction d’un océanarium s’étendant sur 5 000 m² dont les 40 bassins contiendront 2 millions de litres d’eau. Cyril Roguet, de l’équipe d’Odysseo, précise que faire cohabiter 10 000 spécimens de 200 espèces différentes constitue un défi aussi bien technique que scientifique. La moitié du personnel de l’océanarium sera en mesure de gérer les infrastructures techniques tout en assurant le bien-être des espèces présentes dans les 40 bassins de ce nouveau centre de loisirs aux Salines.