Le responsable du dossier éducation du MMM dresse un long réquisitoire à l’encontre du ministère de Leela Devi Dookun-Luchoomun. Pour l’ancien ministre de l’Education, la rentrée de 2016 est émaillée d’une dizaine de « couacs » aussi bien au cycle primaire que secondaire.

Pour Steven Obeegadoo, les cafouillages ont pour origine le manque de préparation au niveau du ministère et l’insistance de Leela Devi Dookun pour mettre en œuvre des programmes pour lesquelles les ressources matérielles ou humaines ne sont pas encore disponibles. Le responsable du dossier éducation chez les mauves déplore également l’incapacité du ministère de l’Education à assurer l’enseignement de nouvelles matières alors que celles-ci sont importantes dans le cadre de la mise en œuvre du projet 9-year schooling.