Comme chaque année, les familles et les proches des 14 victimes qui sont décédées lors des inondations meurtrières du 30 mars 2013 se sont réunies au waterfront de Port-Louis pour leur rendre hommage.

C’était aussi l’occasion pour les familles de justifier le paiement d’indemnités. Car les parents des victimes estiment que celles-ci auraient, dans la plupart des cas, continué à travailler jusqu’à leur retraite pour subvenir aux besoins de leurs familles. Mais la tragédie du 30 mars 2013 les a privés d’un tel soutien, avancent ceux qui ont participé à la cérémonie de ce jeudi 30 mars.