Follow Us On

Slider

Il faudra encore patienter avant de connaître la position de l’Equal Opportunities Commission (EOC) sur la demande de Vijaya Sumputh. L’ex-directrice du Centre de cardiologie a, devant l’Equal Opportunities Tribunal le 7 avril, réclamé l’arrêt des procédures auprès de cette instance concernant sa nomination polémique.

Sumputh avait notamment fait valoir qu’elle n’occupait plus ce poste, ayant démissionné fin mars. Le conseil d’administration du Trust Fund for Specialised Medical Care (TFSMC) ayant été dissous fin mars, Vishwwmitra Ramjee n’en est plus la présidente.

Devant le juge Denis Vellien, ce 10 avril, l’Equal Opportunities Commission a réclamé plus de temps car les consultations au sein de la commission sur ce cas se poursuivent.

Les parties défenderesses, soit le TFSMC, Vishwamitra Ramjee et Anil Gayan, n’ont pas objecté.

L’affaire a été renvoyée au jeudi 13 avril.

Brian Glover, alors président de l’EOC, avait ouvert une enquête en 2015 sur la nomination de Vijaya Sumputh. Estimant que celle-ci n’était pas légale.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News
[Vidéo] Révision salariale: La Airport Workers Union rejette le rapport du consultant indépendant

La pomme de la discorde : l'augmentation salariale dont bénéficieront les cadres tourne autour de 15% tandis que celle des...

Close