Salim Muthy estime que Paul Bérenger puis Navin Ramgoolam ont apporté des solutions aux victimes du Sale by Levy alors qu’ils étaient chefs du gouvernement. Il demande désormais à Pravind Jugnauth d’en faire de même.

Pour le président du mouvement des victimes du Sale by Levy, les solutions, notamment pour les cas antérieurs à 2017, ont été suggérées dans le rapport de la magistrate Wendy Rangan. Toutefois, déplore Muthy, celles-ci n’ont jamais été mises en œuvre. Il demande donc à Pravind Jugnauth de le faire et au judiciaire de suspendre temporairement les procédures de sale by levy en attendant des amendements aux lois existantes.