Alors que retentissait l’hymne ivoirien sur le terrain du stade Nacional de Brasilia, le monde a été ému de voir un homme en larmes. Serey Dié, joueur de Côte d’Ivoire. Bien vite, le Daily Mail rebondit sur cette image, avec un article publié en fin de match. Celui-ci avance que le milieu de terrain n’a pu contenir son émotion car il a appris le décès de son père deux heures avant la rencontre face à la Colombie.

La nouvelle est bien vite reprise par d’autres médias, notamment anglophones. Sauf qu’elle est… fausse. Et c’est le joueur de 29 ans lui-même qui y a apporté un démenti via son compte Instagram. Son père, écrit-il, est décédé il y a de cela dix ans. Et ses larmes montrent « sa fierté d’être ivoirien et de servir [son] pays ».

serey die

Il s’est aussi excusé pour son erreur qui a permis aux Cafeteros de marquer leur deuxième but et de gagner le match 2-1.

Source : Metro News – Photo : Photo : Adrian Dennis/AFP via Metro News