Devant le refus du Premier ministre d’être l’invité d’honneur de la célébration de Maha Shivratri de l’organisation socioculturelle, celle-ci a décidé de solliciter Navin Ramgoolam. Qui a accepté, malgré son calendrier chargé, précise Rajendrah Ramdhean.

Toutefois, le président de la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF) suggère à Pravind Jugnauth de reconsidérer sa décision. Vu que l’invitation n’émane pas de la direction de la MSDTF, mais de «toute la communauté hindoue», surenchérit Ramdhean. Il ne dit pas toutefois qui sera l’invité d’honneur au cas où le Premier ministre change d’avis.

Jusqu’ici, explique-t-il, plusieurs responsables politiques ont déjà signifié leur intention de participer à la célébration qu’organise la MSDTF, le 10 février.

Ce vendredi 2 février, le président de la MSDTF avait demandé au chef du gouvernement de se décider d’ici samedi s’il allait accepter l’invitation de l’association. Pravind Jugnauth a refusé le jour même.