Il est impossible de fouiller chaque passager ou container qui arrive dans le pays. Toutefois, l’année financière écoulée a été marquée par une forte augmentation de la valeur des activités illicites détectées par la Mauritius Revenue Authority (MRA). C’est ce dont se félicite Sudhamo Lal, le directeur général de l’organisation.

Ainsi, la valeur des stupéfiants saisis a atteint la somme record de Rs 2,7 milliards, explique le patron de la MRA. Parallèlement, les redressements fiscaux de Gaming Houses ont permis de récupérer Rs 623 millions d’impôts impayés. Les maisons de jeux, pense Sudhamo Lal, seront forcées à payer leurs dus avec l’installation de nouveaux logiciels de contrôle sur leurs machines.

Du côté des courses hippiques, les propriétaires de chevaux ont eu à payer Rs 75 millions en redressement durant les trois dernières années financières alors que les bookmakers avaient évadé le fisc à hauteur de Rs 48 millions.

Abordant la politique fiscale, Sudhamo Lal a précisé que la MRA est en mesure d’appliquer la mesure Negative Income Tax dès que le gouvernement le lui demandera.