C’est avec satisfaction qu’Alan Ganoo et ses camarades de parti clôturent l’année 2015. Celle-ci a été marqué, selon eux, par l’approche constructive qu’ils ont eue au Parlement. C’est ce qui a conduit le gouvernement à adopter les amendements proposés par le Mouvement Patriotique (MP) notamment lors des débats de la loi Good Governance and Integrity Reporting, estime Raffick Sorefan.

Fort de cette première année, Kavi Ramano annonce que le MP entamera un « pèlerinage politique » à partir de janvier. Plus généralement, précise le député, l’année sera placée sous le signe de la jeunesse et des femmes. Avec de nombreuses activités du parti à l’intention de ces deux catégories de sympathisants.

Évoquant la question de la réforme électorale, le président du MP a estimé que le government a été mal inspiré de confier à un comité interministériel la charge d’élaborer une réforme trop vaste. Alan Ganoo réitère donc sa demande pour que ce travail soit effectué par un comité parlementaire ouvert à la société civile. Afin de dépolitiser le débat et les recommandations qui seront soumises au gouvernement.