C’est sur 450 arpents que la Smart City de Moka va s’étendre durant les différentes phases de son développement échelonné sur les 15 années à venir. Située dans une zone d’habitation, de commerce, d’affaires, d’éducation et de loisirs le projet du groupe ENL a vocation à accueillir  5 500 nouveaux habitants dans un peu moins de 500 lotissements et appartements s’étendant de Gentilly à Bagatelle dans une zone qui sera desservie par MetroExpress.

La Smart City reposant sur « une urbanisation responsable » fera place à une zone entièrement dédiée à l’éducation avec des écoles et collèges publics et privés ainsi que les deux porte-drapeaux de l’enseignement supérieur, l’Université de Maurice et le Charles Telfair Institute, qui grandiront en superficie. Le business park existant de Vivéa s’agrandira, lui, pour accueillir de nouveaux secteurs d’activité grâce notamment à une connectivité à haut débit aux réseaux.

Présent lors du lancement de la Smart City, ce mercredi, le Premier ministre a insisté sur la nécessité que ce type de développement intégré bénéficie à l’ensemble de la population. A travers des opportunité d’affaires, d’emploi, d’éducation ou de logement.