La tension est montée d’un grand entre le panel d’avocats de Navin Ramgoolam et l’assistant commissaire de police Heman Jangi ce midi, peu avant l’exercice d’ouverture des coffres-forts saisis chez l’ancien Premier ministre. En cause, l’arrivée au Central Criminal Investigation Department de Ravi Yerrigadoo, l’Attorney General et membre du MSM.

Yousuf Mohamed a protesté auprès de l’ACP Jangi contre cette présence jugée comme une immixtion du politique dans une enquête policière selon le juriste. Mais à sa satisfaction, l’Attorney General a été prié de ne pas assister à l’ouverture des coffres. Yerrigagadoo parti, l’exercice a pu débuter. Les coffres livrent en ce moment même leurs secrets au CCID.