L’annonce était attendue. Le Premier ministre indien l’a confirmé lors de l’ouverture du forum international de la diaspora indienne à Bengaluru. Les Mauriciens de descendance indienne, même s’ils sont de la quatrième ou de la cinquième génération, pourront désormais obtenir une carte d’Overseas Citizen of India (OCI).

Narendra Modi, lors de son discours d’ouverture du 14e Pravasi Bharatiya Divas, ce 8 janvier, s’est dit conscient des « difficultés auxquelles font face les personnes d’origine indienne pour obtenir une carte OCI ». Avant d’annoncer que Maurice est le premier pays où « les descendants de girmitiyas » seront éligibles pour l’obtention du sésame.

Le chef du gouvernement indien a précisé que les personnes d’origine indienne vivant à la Réunion, au Suriname, en Guyane ou aux Fiji pourront eux aussi bénéficier de cet avantage dans un deuxième temps.

Le détenteur d’une OCI dispose notamment d’un visa d’entrée à vie en Inde ou encore des mêmes droits que les Non resident indians sur le plan économique et éducatif; de même que pour l’acquisition de terrains ou d’exploitations agricoles dans la Grande Péninsule.