Cette jeune femme, qui se dit « sataniste », a avoué avoir tué au moins 22 personnes. Initialement incarcérée pour le meurtre, en novembre dernier, d’un homme de 42 ans, Miranda Barbour s’est présentée comme l’auteure de plusieurs homicides.

C’était lors d’un entretien accordé, vendredi, au Daily Item. « Quand je suis arrivée à 22, j’ai arrêté de compter », a-t-elle notamment déclaré au journal de la ville de Sunbury. La jeune femme n’exprime aucun remords car elle ne s’en est prise qu’à des « gens mauvais ». A l’exemple de l’homme qu’elle a tué en novembre dernier.

Barbour avait rencontré Troy La Ferrara par le biais d’une annonce sur le site Craigslist. Selon elle, la situation lui a échappé quand l’homme a accepté d’avoir des relations avec elle bien qu’elle eut affirmé avoir 16 ans. Barbour et son époux, caché dans la voiture, se sont alors acharnés sur le quarantenaire.

Dans ses confidences, Miranda Barbour explique avoir été « initiée » au meurtre par le leader d’une secte sataniste qu’elle a rejointe, dit-elle, à 13 ans. La victime, selon elle, lui devait de l’argent. « Il a tiré sur lui. Puis, il m’a dit que c’était à mon tour. (…) Il a mis les mains sur les miennes et nous avons appuyé sur la gâchette. A partir de là, j’ai continué à tuer. »

Miranda Barbour espère maintenant coopérer avec la police. « Je pense qu’il est temps que tout cela sorte. Je me fiche de savoir si les gens me croient ou non, il me faut évacuer tout cela. » A l’en croire, elle ne souhaite pas sortir de prison. Et d’affirmer au Daily Item : « Si je devais être libérée, je recommencerais. »

« Le bureau de Philadelphie du FBI a été récemment en contact avec la police de Sunbury concernant Miranda Barbour, and fournira toute l’aide nécessaire », a confirmé une porte-parole du FBI à NBC News.

Photo : MIKE STAUGAITIS / AP via nbcnews.com