Le ministre Anwar Husnoo souligne que le taux de fertilité à Maurice est inférieur à celui de plusieurs pays d’Europe. Ce qui risque d’entraîner des problèmes sur le long terme, notamment dans le domaine du travail ou pour le système de pension.

C’est pour conscientiser les jeunes aux problèmes liés à une population vieillissante que le ministère de la Santé a organisé une session de travail avec des jeunes de l’université de Maurice. Cela afin de recueillir leurs points de vue et suggestions sur la question.

Jumoondur Sunkur, chef du service de la démographie au ministère de la Santé, précise que le gouvernement encourage les couples aux moyens financiers suffisants à avoir davantage d’enfants. Afin notamment d’arriver à un chiffre de 210 naissances pour chaque 100 couples.