Follow Us On

Slider

L’ex-n° 3 du gouvernement, Showkutally Soodhun, devra faire face à son procès pour outrage au leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval. Inculpé après son discours lors d’un rassemblement religieux à Flacq le 18 juillet 2017 au cours duquel il avait lancé «si kouma dir mo bodyguard ti donn mwa rivolver, mo touy Xavier Duval dan Parlman… mo touy li dan Parlman… apre, sa mem ki apel jihad», ses hommes de loi avaient présenté une motion pour l’arrêt des poursuites au motif que le mot «jihad» n’a pas été défini par un linguiste.
Dans son ruling, le magistrat Sachin Boodhoo a fait référence à la 2e édition du Diksioner Morisien où ce mot est défini comme guerre sacrée. Il fait valoir que trois autres dictionnaires anglais et français donnent un aperçu du mot jihad et qu’il y a plusieurs mots arabes ou de l’ourdou qui sont rentrés dans la langue courante des Mauriciens sans qu’ils doivent avoir recours à un linguiste spécialisé pour connaître leur signification.
«Even if the word ‘jihad’ is said not to be constitutive of the offence, it still forms part of the context in which the other words have been uttered and inevitably lends hue and colour to them in a manner which affects their meaning and potency. It therefore needs to be determined», écrit le magistrate. Il cite cependant un article initulé Justice Notice and the Law of Evidence publié le 15 février 1890 dans le Harvard Law Review.
Celui-ci stipule que «judges, in presiding over litigation, are not engaged in philosophical investigation or academic exercise; with them, the search for truth is but an incidental matter and not the main one, and their ability to use a fact when it is proved or admitted or assumed is limited by the requirements of their main business, which is that of awarding justice – awarding it according to the rules of law and under established usages and forms».
Le procès reprendra en cour intermédiaire le 20 et le 21 juin 2019.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News
Winner’s pourra reprendre le supermarché Shoprite de Port Louis

Depuis juillet 2018, Pick and Buy Ltd (Winner’s) avait enclenché des démarches pour l’acquisition de Shoprite (Mauritius) Ltd, laquelle opère...

Close