Le Bar Council attendra un mois. Durant cette période, ce sera à Antoine Domingue, le président démissionnaire, de décider s’il reprend sa lettre de démission. Ce vendredi, 125 avocats du Mauritius Bar Association se sont réunis dans le sillage de la rencontre du Bar Council et voté à une forte majorité pour qu’il soit demandé à Me Domingue de reconsidérer sa décision.

En attendant que la décision de l’avocat soit connue, c’est Narghis Bundhun qui agira comme porte-parole du Conseil de l’ordre des avocats. C’est l’avocate qui a annoncé cette décision ce vendredi, en compagnie de Raouf Gulbul, autre membre du Bar Council.

Parmi les membres de la Mauritius Bar Association (MBA), des avis opposés se sont exprimés à l’issue de la rencontre de ce vendredi. Ainsi, Kailash Trilochun a estimé que la loi gouvernant le Bar Council ne prévoit pas un cas de figure comme celui débattu aujourd’hui et d’affirmer que la démission d’Antoine Domingue est, à ce titre, définitive. Shakeel Mohamed pense également que la démission de son confrère est probablement irrévocable. Il dit toutefois son soutien à Domingue en souhaitant que celui-ci se représente à la présidence, lorsqu’une nouvelle élection aura lieu au Bar CouncilPour Rama Valayden, si jamais Me Domingue refuse de prendre son poste, l’ensemble des membres de la MBA devraient démissionner afin de précipiter les élections au sein de l’association et la nomination d’un nouveau Conseil de l’ordre.