Après la contre-performance de l’année dernière [Maurice était classé 49e après avoir perdu 17 places], le pays grimpe au 25e rang dans le classement Doing Business 2018 de la Banque Mondiale. Une nouvelle fois, Maurice arrive en tête des pays ayant le climat des affaires le plus attractif en Afrique loin devant le Rwanda [41e]. Il devance également des économies développées, comme l’Espagne [28e], la France [31e], le Japon [34e] dans ce classement habituellement dominé par la Nouvelle Zélande [1er] et Singapour [2e].

Après 30 places perdues, Maurice remonte au classement pour la première fois depuis le rapport Doing Business 2013. Le document de la Banque Mondiale explique la remontée du pays par des actions concrètes dans la facilitation de la création d’entreprise, l’obtention des permis de construction, l’enregistrement de la propriété ainsi que la facilitation du commerce avec l’étranger.

Si Maurice fait partie des pays ayant le système fiscal [10e] et d’obtention de permis de construction [9e] les plus performants parmi les 190 pays évalués, des lacunes demeurent ailleurs. C’est le cas pour la connexion au réseau électrique [51e], l’accès au crédit [55e] ainsi que la possibilité de faire du commerce avec l’étranger [70e]. Avec 2,09 points gagnés, Maurice fait toutefois partie du Top 20 des pays ayant le plus fortement progressé d’une année sur l’autre.

Entré au classement Doing Business 2006 à la 32e, le pays a occupé la 17e place dans le rapport de 2010 puis la 19e place en 2013.

Vous pouvez consulter l’intégralité du rapport Doing Business 2018 ici.