Follow Us On

Slider

Marie-Cléanne Papillon est le 3e bébé-siamois qui partageait un cœur à avoir survécu à une opération se séparation. C’est ce qu’indique un communiqué de l’hôpital Narayana Health City, de Bangalore, émis ce mardi 28 mai. L’opération faite sur les bébés siamois le 18 mars était également le premier dans le monde, fait ressortir l’établissement indien.

Les jumelles siamoinses Marie-Cléa et Marie-Cléanne étaient reliées du cou à l’abdomen, mais également par le cœur. Celui-ci avait sept chambres, au lieu de quatre. «Le taux de survie chez les siamois sont très minimes», indique le Dr Ashley D’Cruz, directeur et consultant chirurgien pédiatrique et urologue de l’hôpital. «Ce bébé est le 3e bébé miraculé au monde», fait-il ressortir.

Le communiqué explique également que l’intervention de séparation était nécessaire puisque les garder comme tel aurait pu les mettre en danger. Marie-Cléa souffrait d’anomalies non-congénitales et devenait un fardeau pour sa sœur. Les parents et les médecins ont donc choisi de garder Marie-Cléanne. Les tissus de sa sœur jumelle ont été utilisés afin de reconstruire son torse. Marie-Cléanne est désormais en bonne santé et en état de rentrer à Maurice.

Le papa, Ian Papillon a tenu à remercier les médecins de l’hôpital Narayana Health City, le gouvernement pour l’aide financière et l’accès aux traitements. «Bien que je ne rapporte qu’une fille, pour moi, elle est le miroir de sa sœur», confie l’habitant de Vieux-Grand-Port.

Facebook Comments