Follow Us On

Slider

Il y a des «signes évidents» d’ingérence du gouvernement russe dans les élections présidentielles qui ont eu lieu en décembre 2018. C’est ce qu’affirme un reportage de la BBC, mis en ligne ce lundi 8 avril.

Andry Rajoelina a été confirmé grand gagnant par la Cour constitutionnelle le 8 janvier. Il a remporté 55% des suffrages au second tour, contre 44% pour Marc Ravalomanana.

La journaliste Gaelle Borgia évoque une «opération systématique et coordonnée» par plus d’une douzaine de ressortissants russes installés dans la Grande île depuis plus d’un an. Ils ont offert de l’argent à au moins six candidats lors des dernières élections. Un fait corroboré par André Christian Dieudonné Mailhol, dit Pasteur, arrivé quatrième au second tour derrière le président sortant, Hery Rajaonarimampianina, et qui dit avoir accepté que les Russes paient le dépôt requis pour participer au scrutin.

Photo : Andry Rajoelina, président de Madagascar, lors de sa visite à Maurice le mois dernier. Il nie avoir bénéficié du soutien des Russes.

Facebook Comments