Grosse frayeur à l’aéroport international d’Ivato, au nord d’Antananarivo, suite à une alerte à la bombe dans l’après-midi d’hier. L’engin explosif était censé se trouver à bord d’un vol en partance pour La Réunion, selon un passager qui a déclaré l’avoir posé lui-même… dans un poulet. Les recherches des autorités aéroportuaires n’ayant rien donné, l’avion d’Air Madagascar a été autorisé à décoller quelques heures plus tard.

Selon Midi Madagasikara, ce ressortissant indopakistanais faisait partie d’une délégation sportive. Il aurait déclaré avoir placé la bombe, lit-on dans L’Express de Madagascar, après que le personnel de bord du vol MD 190/191 lui a signifié d’arrêter de fumer en cabine.

Le jeune homme, à en croire ses coéquipiers, souffrirait de troubles psychiques. Midi Madagasiraka indique qu’il a également été examiné par un médecin. Contrairement à ces derniers qui ont pu embarquer de nouveau, celui-ci a dû rester à terre pour répondre de ses actes.

Photo : Wikimedia