Follow Us On

Slider

Attendu à la Commission anticorruption autour de 13h ce mardi, Vishnu Lutchmeenaraidoo a chargé son avoué d’informer les enquêteurs de son indisponibilité. L’Independent Commission Against Corruption, craignant que le ministre des Affaires étrangères ne décale une nouvelle fois son interrogatoire, a cette fois exigé de l’avoué que Lutchmeenaraidoo prenne l’engagement, par écrit, de se rendre à Moka, ce mercredi.

Ce qu’a accepté l’avoué, après consultation avec son client. Lutchmeenaraidoo s’est également engagé à ne pas saisir la Cour suprême afin de demander un ordre en référé interdisant à l’ICAC de l’interroger « under warning ». A Moka, on s’agace passablement de la perception que Lutchmeenaraidoo est traité avec égard par l’institution. On y fait remarquer que toutes les précautions sont prises afin que l’enquête se déroule en toute impartialité et qu’on ne puisse accuser l’ICAC d’avoir agi de manière irraisonnée.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News
La communauté rwandaise à Maurice commémore le génocide des Tutsis

Ce mois d’avril marque un anniversaire sanglant. Le 22e des massacres de Tutsis au Rwanda. La communauté rwandaise à Maurice...

Close