Le ministre des finances se veut rassurant, c’est sur une base « strictement commercial » que fonctionnera MauBank. Née de la fusion de la Mauritius Post and Cooperative Bank et de la National Commercial Bank [ex-Bramer Bank], la nouvelle banque ouvrira officiellement au 1er janvier 2016.

Avec 9 filiales dans les districts de l’île et une 10e à Rodrigues, MauBank aura néanmoins la vocation d’aider les petits entrepreneurs. Sridhar Nagarajan, le CEO de la banque confirme que si cette partie de l’activité constitue le « volet social », les trois autres piliers de l’institution seront strictement commerciaux et permettront de générer des bénéfices.

Avec la naissance de MauBank, Vishnu Lutchmeenaraidoo confirme toutefois que la Development Bank of Mauritius devrait logiquement être « phased out ». Même si le ministre des finances assure que cela se fera sans pertes d’emplois. Toutefois les créances douteuses accumulées ne seront pas perdues. En effet, le ministre des finances affirme qu’une institution sera créée par le gouvernement afin de recouvrer toutes les sommes dues par des emprunteurs indélicats.