Trop rigide, c’est ce que pense le ministre des Finances du mode d’attribution des fonds collectés à travers les programmes obligatoires de Corporate Social Responsibility (CSR) des entreprises. Le cadre régissant ce programme sera donc revu. Vishnu Lutchmeenaraidoo l’a annoncé ce vendredi après-midi aux responsables d’organisations non gouvernementales venues le rencontrer dans le cadre des consultations pré-budgétaires.

Plusieurs ONG ont soumis à Vishnu Lutchmeenaraidoo des propositions visant à les aider à mieux accomplir leurs missions dans des domaines le plus souvent liés à l’aide aux personnes vulnérables.