La société civile a aussi son rôle à jouer dans les processus de gouvernance et de développement. Elle sera d’ailleurs appelée à soumettre «en temps voulu» des propositions dans ce sens dans le cadre d’un appel à projets. Des projets qui seront financés par une enveloppe de Rs 52 millions de l’Union européenne (UE).

Un fonds d’aide dont Maurice bénéficie pour la première fois, précise le ministère des Finances dans un communiqué.

Les soumissions devront, entre autres, promouvoir le développement social ou encore une croissance inclusive et durable.

La société civile organisée, telle que la définit l’UE, comprend notamment les organisations syndicales et patronales, des organisations non gouvernementales à vocation sociale, des écologistes, associations professionnelles et de consommateurs, des représentants du milieu coopératif…