Xavier avait évoqué cette affaire il y a plus d’une semaine. Le leader de l’opposition revient à la charge, cette fois avec une Private Notice Question.

Celle-ci cherche à déterminer si la Financial Services Commission a effectivement tenu une réunion suivant laquelle les compagnies d’Alvaro Sobrinho ont été autorisées à opérer.