Les débats parlementaires se poursuivent. Cette fois, les dépenses supplémentaires de l’Etat pour lequel des fonds sont requis sont au centre des discussions.