Le bureau national de l’Audit a rendu son rapport il y a deux jours. Et fait à nouveau un état des lieux des dysfonctionnements et mauvaises pratiques des différents ministères et services publics.  Ainsi que des milliards de roupies pour ainsi dire gaspillées.

Le Public Accounts Committee a soumis, le même jour, son rapport. Le constat n’est pas plus flatteur. Pourquoi les recommandations du rapport de l’Audit et du PAC sont-elles souvent inappliquées ? Faut-il des changements légaux ou institutionnels pour améliorer l’efficacité des projets publics ? Les députés MSM Zouberr Joomaye et MMM Aadil Ameer Meea en débattent sur notre plateau.