Syndicaliste reconnu et observateur politique, Jack Bizlall a été élu au Parlement en 1976. Kugan Parapen a, lui, été candidat pour la première fois aux législatives lors des élections de 2014. Les deux hommes défendent tous deux des idées de gauche. Mais les partis qu’ils représentent, le Mouvement Premier Mai et Rezistans ek Alternativ, s’opposent toutefois durant la partielle du 17 décembre.

Les deux candidats nous expliquent, ce jeudi 30 novembre, comment ils comptent conquérir de nouveaux sympathisants à Belle-Rose/Quatre-Bornes, tout en évitant de diviser le vote des électeurs déjà sensibles aux idées défendues par la gauche.